Avant propos

“ Un enfant SI je veux, quand je veux !”[1] 

Cet enfant que l’on fait, à condition de le vouloir d’abord ! Grand, énorme slogan de la grande époque de la légalisation de la contraception et de l’avortement. Les femmes allaient accéder à une vie sexuelle nouvelle, libérer leur corps, maîtriser leur fécondité. La maternité ne serait plus une fatalité, elle serait voulue ou écartée, en fonction d’un choix personnel. Avoir un bébé serait désormais le fruit d’une réflexion, d’une décision, donc d’une liberté. Nombreuses sont les femmes qui, par la suite, ont opté pour une vie sans mariage, sans enfant, sans passage obligé.

Cela semble si simple, si évident aujourd’hui. Pourtant, quel parcours, quels combats, quelles luttes contre les préjugés, les incompréhensions, les intégrismes, les ignorances. Et malgré tout, il n’y a pas de simple évidence, comme ce blog veut le montrer.

Le combat des femmes contre l’obscurantisme, pour l’égalité, pour la justice, pour ouvrir la voie au progrès, n’est pas récent. Dans ces pages, je voudrais exposer en quoi la contraception et l’interruption volontaire de grossesse, symboles par excellence de la liberté de la femme occidentale, sont devenues des références à double tranchant.

J’aborde les idées reçues quant à ce que doit être une vraie femme et quant aux implications qu’elles ont sur la vie des femmes sans enfant.

A propos de la position des femmes sans enfant face à la procréation et à la société : je voudrais suivre et comprendre leurs arguments, faire état de leurs difficultés à vivre ce choix, dans une société où la maternité est portée au pinacle. Je souhaite montrer que si elles affrontent toujours quelques mentalités rigides et archaïques, les femmes ayant des enfants (conformément à ce que « la société » attend d’elles), ne sont pas en reste.


[1] Slogan féministe des années 70

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Gust
    Mai 20, 2014 @ 15:07:39

    Bonjour, je viens de lire et je suis en total accord avec tout ceci.

    Je vous propose de devenir partenaires (bien que je ne sache pas comment faire connaître un blog, ne serait-ce que le mien, tout récent, mon blog se veut pro choix et pour l’égalité etc de part les textes dessus (et antifa également).

    Merci bien.

    Il reste beaucoup de pays où les femmes écrasées par des gestations forcées, ces abominations qu’il faut dénoncer et supprimer. Une grossesse, ça ne doit pas être une punition, une humiliation et j’en passe… mais quelque chose de consenti et de pleinement voulu (et de façon responsable si possible et de préférence! Combien font des gosses sans bien s’en occuper!)

    Donc oui, le libre choix est une très belle chose! Et la vie d’une femme doit lui appartenir, aucun pourri n’a à avoir une emprise dessus!

    Ce sont toutes ces choses que je veux défendre aussi sur mon blog et de par mes textes. Je peux aussi en délivrer certains si vous voulez et si certains ou certains passages vous intéressent, je peux les couper et vous les passer pour que vous puissiez les partager librement.

    Donc voilà.

    Merci bien.

    Par contre envoyez-moi l’adresse de votre mail car je suis au lycée et j’aurai du mal à la retrouver en cherchant à nouveau sur le net, merci bien (c’est surtout pour pouvoir voir le contenu du blog avec joie.)

    mon blog.

    http://librechoix.blog4ever.com/

    Réponse

    • faire le choix de ne pas devenir mère
      Mai 22, 2014 @ 17:34:57

      Bonjour,

      Je prends connaissance de votre commentaire mais je suis gênée par l’adresse de votre blog qui indique que c’est une site pour adulte. Je laisse le commentaire avec l’adresse quelques jours, puis si le problème se reproduit, j’effacerais l’adresse dudit blog.
      Je vous envoie mon adresse mail par mail.
      Merci pour votre témoignage, vous avez raison pour les abominations concernant certaines pratiques ici ou là.
      Bien à vous.

      Réponse

      • Gust
        Mai 23, 2014 @ 09:01:12

        Bonjour.

        En fait j’ai mis l’avertissement « pour adulte » car certains passages de certains textes sont plus ou moins « chauds » ou quand on a un texte qui décrit un avortement, ça va pas être super pour certains. mais je ne je ne sais pas si ces textes ou certains d’entre eux peuvent vraiment choquer ou interpeller, pour ces raisons j’ai mis l’avertissement.

        faut voir après, je suis pas doué pour me positionner sur le fait qu’un texte est plus pour adulte ou plus pour tout publiques… du coup dans le bénéfice du doute j’ai mis l’avertissement…

        donc voilà.^^

  2. chanson et cinéma
    Déc 05, 2015 @ 04:42:25

    chanson qui prend la défense et rend justement hommage à cette minorité de femmes…

    Réponse

    • Gust
      Mar 10, 2016 @ 07:58:01

      Les femmes seraient une minorité à vouloir choisir, êtres libres de choisir?

      Si ta réponse est « oui » ce serait plus que de très mauvais goût et de mauvaise foi…

      Dans le cas contraire il faudrait dire ce qui est cette « minorité de femmes. »

      C’est assez floue sinon.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s